Les élèves vont à l’école comme d’habitude

La guerre qui sévit en Europe s’étend jusqu’en Birmanie, aux portes de Chittagong. Pourtant à Padrishibpur, la vie normale poursuit son cours.

En route pour Chittagong

On envoit le frère Flavien à Noakhali reconduire deux jeunes novices. Sa mission accomplie, il se dirige vers Chittagong par curiosité pour voir ce qui s’y passe.

Un affamé

Seigneur, viens à notre secours !

 

 

 

De la misère noire

La ville est bondée de mendiants et de vieillards exténués; les morts jonchent les rues. Les militaires ouvrent des centres de secours où l’on sert 300 à 500 repas par jour aux affamés.

Comment aider?

Le coeur de Flavien déborde d’amour et de foi; il veut faire quelque chose pour ces gens, ses frères et soeurs.

Manger pour vivre

Où trouver de la nourriture pour tout ce monde ?

 

Patience. . .

Flavien réalise que les hindous ne peuvent accepter cette pitance, alors dans sa maison, il ouvre une cuisine populaire pour eux.

Allure si résignée

Seigneur, souviens-toi de nous !

 

 

Pour l’amour de Dieu!

Où trouver nourriture et réconfort ?

 

 

L’amour en action...

Le frère Flavien se lance dans une grande aventure.

 

 

 

DIANG

DIANG! l’endroit est désert avec collines de sable; mais Flavien espère y fonder un refuge pour ses enfants.

 

 

 

Il suggère, il organise et réalise

Le coeur de Flavien s’émeut devant tant de misère. Il décide de rassembler les orphelins. Il en adopte 200 et pour les sortir de la rue, il commence une petite école de fortune.