Joyal arrive

Dans un de ses voyages au Canada, le frère Flavien rencontre le frère Joyal, un agronome à la retraite. Le frère Flavien lui demande son aide pour développer l’agriculture sur les collines de Diang.

Travail d’agronome

Il fallait d’abord construire une serre pour semer des graines apportées du Canada.

 

Une première plantation

Les ananas ont poussé merveilleusement, juteux et sucrés.

Ensuite les arbres fruitiers

Joyal voit à planter des arbres fruitiers, à couper les collines en terrasses, à garder un oeil vigilant sur les rizières et à prendre soin des bêtes de somme.

Des fruits géants

Tâche colossale considérant la grandeur
du terrain et l’esprit d’envie des voisins.

 

La terre est prête pour les cocotiers

Que de courage, de patience, de persévérance pour venir à bout des difficultés ou pour les accepter !

Il faut planter en grande quantité

En grande quantité, oui, parce que les voleurs des environs sont nombreux.

Pourvoir à la nourriture

Les champs de riz s’étendent à perte de vue.

Joyal éducateur

Et le frère Joyal a fait un apostolat de maître; il a transmis son savoir aux jeunes.

Avec les moyens du bord

On aura un tracteur plus tard, mais maintenant on laboure à la façon des ancêtres.

La tradition est respectée

Pour la culture du riz, il faut beaucoup d’eau et la mousson en produit en grande abondance.

 

Amis inséparables

Joyal accompagne Flavien à la pêche sur la haute mer. Ainsi l’un et l’autre travaillent au bien des enfants et au développement du pays.