La vie normale va venir?

Pendant la guerre, le gouvernement réquisitionne tous les bateaux des pêcheurs pour empêcher les Japonais de s’infiltrer au Bengale.

On a besoin des filets

Pas de bateaux, quoi faire ? Les filets pourrissent au soleil.

 

 

On se met à la tâche

Confection de filets et Flavien leur trouve du travail avec l’aide de l’armée.

 

 

À la tâche

Désoeuvrés, les pêcheurs sont désemparés et affamés. Flavien s’adresse aux autorités et obtient du travail pour leur venir en aide.

On se prépare pour la pêche

Le coeur de Flavien s’émeut devant tant de misère et il se porte à leur rescousse; comment éloigner les pirates si cruels ?

On part en mer

Avec de nouveaux bateaux et des filets neufs, on repart sur la haute mer.

 

 

Flavien va en mer

Flavien, auprès de ses pêcheurs, apprend leur métier et découvre leur dur labeur, les difficultés qu’ils rencontrent, les insultes, les menaces, les coups qu’on leur assènent, les vols et souvent la mort dont on les afflige.

Bateau de flotte

La guerre terminée, il parvient à obtenir des arbres pour la fabrication de nouveaux bateaux. Il fait construire une flotte de 8 bateaux. Que de cas de cour il soutient pour supporter ses pêcheurs sans défense.

C’est un beau métier

Parfois la pêche est bonne et abondante. D’autres fois, on revient bredouille.

 

 

Flavien est de garde

Il faut toujours être aux aguets car il y a des pirates qui veulent voler le poisson.

 

La pêche est bonne.

Parfois on est chanceux. . . Parfois on ne l’est pas.

 

C’est pas des petits «ménés»

Flavien est fier d’exhiber un spécimen.

Les profits sont excellents

Et Flavien encourage les pêcheurs à mettre de l’argent de côté pour l’éducation de leurs enfants.

Flavien invité à la coop

Il parcourt les villages pour inviter les gens et les initier à la coopérative, seul moyen pour eux de se défendre. Il met sur pied Kalidaha Fishing Project, il motorise leurs bateaux.

Flavien explique son plan

Et il faut tenir des comptes, la tenue des livres n’est pas chose toujours facile.

 

Flavien harangue ses pêcheurs

Oui, Flavien reprend ses amis les pêcheurs, mais il les encourage aussi et ils savent reconnaître son grand coeur.

Flotte de bateaux

Avec les années et avec beaucoup de travail et de persévérance, Flavien en arrive à bâtir une vraie flotte de bateaux de pêche.

Il prépare son successeur

Il envoie un de ses protégés à Coadie’s Institute, à Antigonish, Nouvelle Écosse, Canada pour étudier le mouvement coopératif et c’est lui qui est tout désigné pour poursuivre l’apostolat de Flavien.