« Lâche pas, c’est pire » 

J’ai toujours eu foi en l’avenir. Et dans toutes mes entreprises je n’ai jamais lâché gardant comme devise « Lâche pas, c’est pire ». Je recommence sous d’autres formes. Je suis toujours sur le métier. Je cherche des moyens et même lorsque je me vois au fond de la mer, j’y trouve encore un peu de sel pour assaisonner la vie et faire penser à la grande mer de joie que sera la noce éternelle à laquelle nous nous préparons tous.

«  Un sanctuaire pour les misérables … »

Pour amener tous les pêcheurs du Bengale à la vraie lumière, il faut plus que cela. Il faut un centre où la Sainte Vierge distribuera des faveurs de choix. Et c’est ce sanctuaire que je demande de toutes mes forces. Il faut un temple où la Sainte Vierge recevra ses enfants misérables, les plus misérables de tous, ses derniers nés dans la famille du Seigneur.

« Bonheur éternel »

Je profite de l’occasion pour remercier tous les bienfaiteurs de Diang. Je pense à vous tous et je demande à Notre-Dame de Diang de vous bénir tous et d’avoir soin de chacune et chacun de vous. À tous les parents et amis mes meilleurs bonjours; continuez à vivre heureux et pensez au jour où dans la maison du Père on aura des noces éternelles. Alors ce sera la joie sans fin, ce sera le bonheur éternel. Je vous le souhaite à tous et je partage vos misères et vos joies.

« Pèlerins dans la Maison du Père »

Tout événement est sujet de louange dans le regard du Seigneur. La liste s’allonge à la mesure de notre gratitude envers le Seigneur. La louange touche le cœur de Die. Nous sommes pèlerins dans la Maison du Père. Le Seigneur nous a assurés avant son Ascension qu’il retournait vers son Père et notre Père. Pas nécessaire de vous presser; prenez le temps de vivre et louez le Seigneur pour le bon temps qu’il vous donnera sur cette terre de merveilles.

« Dieu parle dans le silence »

J’apprends que le langage de Dieu est le silence. Dieu parle dans le silence et je l’appends de plus en plus. Je me convaincs que lorsque je suis dans le grand calme de la nuit le Seigneur me parle. La voix de Dieu n’est pas entendue dans le tumulte; c’est pourquoi il est dit que Jésus se retirait pour prier. Il se retirait même de la compagnie de ses amis, ses disciples.